Harmonisation de la Terre

Publié le par Phil Hip

Le Feu est suivi par l'élément Terre - l'énergie yang périclite et le yin entre en scène, dans un mouvement vers le bas et dans une forme plus matérielle. La Terre est prédominante vers la fin de l'été, la saison de la « douceur de la fructification», et dans l'après-midi. Elle actualise l’idéal inhérent au Feu pour le réaliser, imprégnant la conscience de pensée concrète et l’Esprit de corporéité.

La Terre est l'élément qui est associé à deux des principaux organes de la digestion - l'estomac et la rate-pancréas (ce dernier est un organe associé). La rate-pancréas abrite l’entité Yi ou «intellect» - cet aspect de la psyché chargé de la pensée, de la concentration, de l'étude et de la mémorisation. Tout comme les organes de la Terre sont chargés de superviser la digestion et l’assimilation des aliments, ils sont-ils aussi concernés par l'absorption et l'analyse des idées et des informations. La Terre est aussi à la base du discernement entre l’essentiel, l’utile, et le peu d’importance, le négligeable.

Si le Qi-énergie de la rate-pancréas est déficient, la concentration peut être atteinte et la pensée, émoussée. Tout comme la faiblesse de la Rate engendre la pléthore et la congestion au niveau physique, cet état engendre aussi l’excès de cogitation et la confusion mentale au niveau intellectuel.

Dans cette situation, l'huile essentielle d'encens (Boswellia carterii) peut être utilisée pour atténuer le désordre et la confusion mentale qui en résulte. Possédant une grande capacité à calmer l'esprit et à recentrer, elle tranquillise en douceur, mais clarifie en profondeur l'intellect (Yi). Elle peut être utilisée chaque fois que l'esprit est distrait et envahi par une cacophonie de pensées.

À l'instar de l'huile de bois de santal, l'encens est une aide idéale à la méditation, à la contemplation et à la prière, pour cesser le bavardage mental. Facilitant l’apaisement et la concentration sur un objet unique, il permet à l'Esprit de s’élever.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article