Huiles essentielles et harmonisation de l'Eau - Rein.

Publié le par Phil Hip

Le premier des cinq éléments, l’Eau, peut être compris comme une énergie condensée et relativement statique, en phase yin, s’exprimant dans la léthargie ensommeillée de l'hiver et la nuit. Bien que l'élément Eau représente un "flottant" état de repos, il contient en lui-même le potentiel de croissance et le germe de la régénération. Il est donc associé à la source même de la vie - avec le pouvoir et la force de procréation et de la volonté de survivre.

Le principal organe yin de l'élément Eau est le Rein, en tant que fonction organique tout autant que comme organe physique. Il abrite l'esprit Zhi, qui s’exprime dans la volonté. La volonté est la source non seulement de notre volonté de puissance, mais aussi de notre force intérieure innée et de la capacité à endurer. Quand le « Vouloir » est atteint, déstabilisé, la «Crainte» peut surgir - une condition psycho-énergétique qui peut se référer non seulement à l'appréhension, mais aussi à l'anxiété, au sentiment d'insécurité et au manque de confiance en soi. Toutes les émotions dites racines, et donc liées aux entités–esprits séjournant dans les organes, peuvent ainsi, en fait, s'exprimer de différentes façons.

Un exemple d'une huile essentielle capable de tonifier le Qi du rein et donc de renforcer la volonté est celle issue du bois de cèdre (Cedrus atlantica). La capacité de cette huile à renforcer à la fois les reins et la rate-pancréas, est indiquée, sur le plan physiologique, en cas de léthargie générale, d’abattement profond et de manque de concentration. Sur un plan psychologique, elle contribue, non pas à stimuler la volonté d'action, de mouvement, mais à renforcer la volonté de tenir bon, de résister - et même de lutter contre la persistance des forces extérieures négatives.

L’huile essentielle de bois de cèdre peut donc nous donner une force de résistance inépuisable en temps de crise. La stabilisation de la pensée consciente et l’apaisement mental en résultant, aident à résister aux événements soudains et aux fortes émotions menaçant de saper la confiance et le moral. Elle peut « recentrer » l'ego, quand nous nous sentons déstabilisés, aliénés ou lorsque, par exemple, nous nous trouvons dans un pays étranger, en milieu inconnu, ou lorsque nous avons à affronter un à priori défavorable de l'opinion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article